De studieuses Imaginales…

Le Magic Mirror plein à craquer pour la table-ronde sur l’Asie en fantasy 🙂

Difficile de résumer ces presque 4 jours. Il y a encore quelques mois, je rêvais de dédicacer aux Imaginales de printemps post pandémie, sous la bulle du livre… Petit pincement au cœur, quand même, bien entendu, puisque je suis venue finalement en visiteuse mais en visiteuse qui avait beaucoup à faire.

Ce fut l’occasion de revoir les amis et amies, de reprendre contact, de parler projets d’écriture, de la vie, de refaire le lien après ces longs mois de distance. De faire le plein d’énergie mentale et d’une certaine sérénité.

Merci à toutes les personnes qui se sont inquiétées de ma santé : je vais bien ! La bête immonde reste peut-être tapie dans un coin, mais si elle montre le bout d’une pince, elle trouvera ma hache à deux mains +4 defender devant elle.

J’ai fait une distribution de chocolats à quelques uns qui les ont bien mérités :), il et elles se reconnaîtront.

Pris comme prévu un verre avec JC Gapdy et Bertrand Campéis, lequel Bertrand a eu la gentillesse de me présenter à Karine Lhisbei et de M Lhisbei (je crois que c’est lui) du superbe blog RSF RSF Blog – RSF Blog Le blog du Répertoire de la Science-Fiction : nouvelles des littératures de l’imaginaire, critiques littérature imaginaire, BD ou ciné, reportages en festival et interviews…

( c’est cool de rencontrer les gens en vrai, surtout que je n’ose pas forcément aller vers les personnes spontanément, sans prendre rendez-vous, blabla : de la vieille école je suis)

Côté Aventuriales, on a bien bossé ! Nous avons pris quelques courtes vidéos avec quelques-uns de nos invité.e.s de cette année (tous n’étaient pas présents malheureusement) et j’ai découvert ainsi combien Benjamin Lupu et Arnaud Druelle étaient sympathiques et donnaient envie de lire leurs bouquins (dont acte. Non je ne dirai pas combien de bouquins et de combien d’auteurices ont rejoint le clan Lémuri durant le week-end, c’est … beaucoup)

Johan Héliot, notre parrain, et Floriane Soulas se sont prêtés à l’exercice avec le sourire, et Morgan of Glencoe, notre future marraine, nous a fait un show:). J’ai hâte de les revoir en Auvergne en septembre !

Merci à Pascal Godbillon de nous avoir accordé un peu de temps pour évoquer la venue prochaine de Jo Walton à Ménétrol.

Ce fut aussi l’occasion de parler organisation de salon, dates, fonctionnement, avec d’autres organisatrices et organisateurs de festivals. De la discussion informelle au petit déjeuner avec Jeanne A. Debats, au repas japonais avec Jean-Sébastien Guillermou, au coucou à Célia Déiana, nous avons plus ou moins longuement évoqué ce que monter un festival, songer à l’important, comme au détail, est passionnant et exigeant (jusqu’à la qualité de la mousse au chocolat ^^).

J’avais en tête et ce fut fait, de rencontrer Natacha Vas Deyres (oui, il faudra qu’on se parle dès octobre pour nous organiser en bonne intelligence, et avec plaisir ! ).

Et bien sûr nous voulions échanger quelques mots avec celle qui est pour moi le cœur battant des Imaginales, Stéphanie Nicot. Les Imaginales, mon grand fils l’a dit et il a raison, a été notre modèle quand nous avons lancé notre salon.

Merci à toutes ces personnes pour les discussions enrichissantes et la volonté de se soutenir et d’offrir au public partout en France des espaces de joie, d’espoir, de culture ouverte et accueillante, grâce à la SFFF.

(Et je regrette seulement de ne pas avoir eu le temps de papoter un peu plus sur le stand des éditions Argyll, pour parler de l’Ouest Hurlant et de leur super projet de librairie à Rennes, mais j’étais trop occupée à leur acheter des bouquins. On ne se refait pas)

J’ai eu le bonheur d’assister à la table ronde sur l’Asie qui s’invite en fantasy, et de voir Aurélie Luong en panne de livres dès le samedi soir (Lisez Quand vient la Horde ! ). Célia Flaux m’a parlé du succès de ses romans, et c’est tellement mérité ! Je suis allée écouter le concert de Morgan of Glencoe et je me suis retrouvée en Bretagne sans le faire exprès ^^.

J’ai vu Axelle Colau et ses mille projets, dont la réédition toute neuve des PsychoAgents. J’ai déjeuné avec Anna Combelles et on a réussi à ne pas parler seulement des Aventuriales :D. J’ai découvert l’existence d’Alan Ducoq, de son existence bicéphale et de ses jeux de mots improbables dans l’anthologie XII de Malpertuis.

J’étais déjà sur la route du retour durant la table-ronde sur le space op auquel participait Luce Basseterre, mais je suis contente de l’avoir vue à la table du libraire, ses piles de livres diminuant inexorablement.

J’aurais du mal à citer toutes les personnes avec qui j’ai pu parler, je crois que nous étions tous et toutes en manque de rencontres et de discussions. Un coucou spécial à l’équipe de Malpertuis, auprès de qui j’ai pu enfin mettre la main sur mes exemplaires auteur de l’anthologie XI ! Et un coucou aussi à Claire Garand chez Rroyzz, rencontrée en vrai pour la première fois !

Bravo à David Bry, notre parrain de l’an dernier, pour le prix Imaginales des lycéens et celui des écoliers, et merci à lui pour ce qu’il a dit des Aventuriales, ça fait plaisir !

Félicitations aussi au Projet Sillex pour le prix attribué à l’anthologie Férocités, mon cadeau de fête des mères !

Spéciale dédicace à la jeune femme qui est venue parler avec nous de son projet de librairie en Terre du Milieu. N’hésitez surtout pas à nous tenir au courant !

Je me suis amusée à signer quelques livres à celles et ceux qui m’ont fait signe, comme une clandestine sur un coin de stand. J’espère que mes textes vous plairont. (mine de rien, j’en ai autant vendu ce week-end en loucedé à Epinal qu’officiellement sur un stand au TGS cet automne… démonstration de l’intérêt d’avoir le bon public près de soi).

Il a fait chaud, il a fait froid aussi parfois, le temps comme l’ambiance a été variable. Je souhaite que le 21ème anniversaire soit aussi libre, plein d’énergie et accueillant que ce fut le cas depuis les 10 ans que je fréquente les Imaginales. Merci à Stéphanie Nicot et à son équipe pour cette magnifique réussite et d’avoir maintenu le cap avec une vraie vision depuis toutes ces années. Bon anniversaire et je l’espère, à 2023.

2 commentaires sur “De studieuses Imaginales…

  1. Merci de ce superbe compte-rendu chaleureux, Domi ! Pour ceux qui, comme moi, ne pouvaient pas y être, c’est précieux. 😍
    De mon côté, j’écris à fond pour pouvoir avoir Citara 3 sur mon stand aux Aventuriales ! 😉
    Grosses bises ! 😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s