imaginales d’automne : Ad imaginalia

L’emplacement de la Maison Romaine et du camp idoine 🙂 où vous me retrouverez

La diffusion du plan des Imaginales d’automne a fait son chemin dans ma tête et j’ai pensé à quelque chose de rigolo pour vous annoncer que je serai en dédicace sur le stand d’Armada avec mon roman Sous la lumière d’Hélios, et ma novella Dans le cœur d’Eltanis de vendredi matin à dimanche en début d’après-midi.

Les contraintes sanitaires et météo (la Moselle en automne peut, peut-être, se montrer coquine les jours de grandes pluies) ont mené l’organisation à répartir les exposants sur plusieurs sites en ville et non sur le parc du Cours. Avec de nombreux éditeurs, nous nous trouverons sous tentes près de la Maison Romaine.

Tentes. Romain.

Nous vous souhaiterons donc la bienvenue au camp romain de Sagahenkatretum !

A moins que la température ne nous amène à le rebaptiser Onsekayelépum.

Si quelqu’un a une trompette, on pourra sonner le début du salon tout les matins à 10 heures et hisser le drapeau de la SFFF. Quelques exercices d’échauffement nous aiderons à nous tenir chaud. Un peu comme les Romains dans Astérix quand ils recherchent la potion magique :

Ouvreeeez… car-tons !

Sor-teeez… bou-quins !

Formez…. piles !

J’arrête mes bêtises, je vais finir mon sac, et je vous dis à vendredi, avec grand plaisir !

2 commentaires sur “imaginales d’automne : Ad imaginalia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s