Aventuriales 2020 : le salon dont nous avions besoin

Nous avons été nombreux à lancer un roman lors de ces Aventuriales.

Et plusieurs d’entre nous ont porté deux casquettes : organisatrice et autrice avec une sortie pour ce salon.

Luce Basseterre pour Le chant des Fenjicks.

Anna Combelles pour les Arpenteurs.

Moi-même pour Sous la lumière d’Hélios.

Et n’oublions pas Axelle Colau, dont les romans La Chasse aux Fées et AliN n’avaient été présentés à aucun salon ou presque depuis leur sortie au printemps. Vous vous souvenez de l’annulation de Livre Paris, des Imaginales, etc ? Tant de déceptions, et d’angoisse pour le monde du livre.

Alors, le niveau de stress de ces dernières semaines… Je ne vais pas vous faire un dessin.

Bien sûr, depuis deux mois, j’ai été incapable d’écrire une ligne.

Les unes et les autres, nous avons dû jongler entre nos casquettes d’organisatrices et d’autrices, pour soutenir autant que possible nos parutions tout en assurant le(s) job(s) du salon et l’angoisse toujours possible de l’annulation.

En ce lundi pluvieux, je me sens comme une outre dégonflée (oui, ce n’est pas poétique, j’assume) ou comme une pile électrique enfin délestée d’une partie de sa charge.

Je ne vais pas revenir sur la genèse de cette édition si bousculée. Nous avons bénéficié de plusieurs choses : un calendrier favorable, une mairie qui nous soutient, une dose de chance (des dates hors confinement, par exemple…) et un dossier préfectoral solide construit en équipe durant plusieurs jours. Nous avons mis en place ce que nous avions dit, et cela a fonctionné.

Une équipe unie, ça aide beaucoup. C’est même fondamental, mais ça ne suffit pas.

Alors, merci aux visiteurs qui ont respecté les règles que nous avions mises en place, les jauges, qui ont patienté sous la pluie que des jetons se libèrent pour entrer à l’abri à leur tour. Et qui avaient le sourire sous les masques. Vous étiez un peu moins nombreux que les autres années, mais en manque de bouquins et de rencontres, c’est certain !

Merci à l’équipe municipale de Ménétrol pour son efficacité et à la mairie pour son aide sur tous les plans.

Merci aux artisans venus braver les intempéries pour présenter leur travail.

Merci aux animateurs : les Fans Corps, l’Académie des Jedi Auvergnats, Mestr Tom, les bibliothécaires des Jardins de la Culture de Riom, La Vache Carrée et l’association Nemesis, qui n’ont pas été aidés par la météo mais qui ont tenu malgré tout.

Merci à nos bénévoles : vous êtes en béton armé. Sans votre sérieux et votre engagement à faire respecter les gestes barrière, la distanciation, etc, rien n’aurait été possible. On a les meilleurs bénévoles de la planète (dont des copains et copines qui viennent de loin et s’engagent avec nous) !

Merci à Léa pour ses masques Aventuriales qu’on nous a envié 😊 et à Vael pour tous les designs d’enfer qu’elle nous a créé cette année, souvent au débotté.

Merci aux bibliothécaires qui ont répondu « présent » quand on a lancé l’idée du prix Aventuriales, aux lecteurs qui se sont investis et ont voté. C’est pour notre salon le début d’une chouette aventure, je pense ! Bientôt la sélection 2021 !  (Et encore une fois félicitations à Marge Nantel pour son prix, et aux autres auteurs et autrices de la sélection 2020 !)

Merci aux exposants, éditeurs et illustrateurs, qui nous ont fait confiance, pour certains pour la 6ème fois !

Merci à En Attendant Louise, qui a su gérer à la fois la petite restauration en buvette (sous la pluie…), et l’accueil au restaurant dans ce cadre si chaleureux de taverne. Chaleureux et calme, hein. « Une partie de cul de chouette, Seb ? ». Et je crois que j’ai mangé le meilleur tacos de ma vie (fromage d’Auvergne, épinards… miam !!!)

Merci aux personnes qui ont hébergé gracieusement des auteurs et des éditeurs, votre contribution a parfois été décisive pour leur venue !

Merci à toutes les personnes (très largement les plus nombreuses, heureusement) qui ont pris des photos sympas avec leurs masques et les ont diffusées sur les réseaux. Nous relayons avec plaisir vos sourires et votre bonne humeur !

Merci à Christophe Thill et Thomas Bauduret pour avoir animé la séance WTF du vendredi soir, la soirée Nanars, qui a été un grand moment. On en reparlait encore avec Thierry tout à l’heure en voiture 😊. Merci à Frédéric Emile du Ciné Arcadia qui nous a suivi avec enthousiasme sur ce projet rigolo. Merci à JP qui a sous-titré tout le film, dans sa version director’s cut. Pour un tel chef-d’œuvre de la Nanarie, c’était un bel investissement personnel puisque, pour ces 4 minutes, il a du tout recaler depuis le début. Quand on aime…

Merci à Nadia Coste et à Mathilde, superbe en Raiponce comme en Cthulhu, pour avoir organisé une série de vidéos « De quoi ça parle » !!!

Merci à tous nos financeurs : la municipalité de Ménétrol, bien entendu, Riom Limagne et Volcans, la Région Auvergne Rhône-Alpes, le département du Puy-de-Dôme, la DRAC, la Sofia. Vos aides ont été décisives, surtout cette année où nous avons du renoncer à tenir une buvette pour dégager des bénévoles sur les taches de sécurité sanitaire, nous privant d’une de nos sources de revenus.

Des pensées et croisage de doigts pour Michel Mourot et l’équipe de BD Lezoux pour que leur salon Des Volcans et des Bulles se tienne le week-end prochain, car j’adore son ambiance et les rencontres qu’on peut y faire.

Des pensées et de gros cœurs sur les auteurs et autrices qui n’ont pas pu venir pour raison de santé, vous nous avez manqué.

Et un WOW ! pour l’ovation de la clôture du salon (Nathalie Bagadey, je suis sûre que c’est toi qui l’a lancée !), vous avez réussi à tous nous faire pleurer, président y compris. Alors que mon maquillage avait à peu près tenu, franchement…

Et je vais finir sur quelques notes purement personnelles : vous avez été très nombreux à vous procurer mon premier roman, parfois en venant de loin (n’est-ce pas Hélène et Muriel ?). Je suis encore sous le charme, ou sur le petit nuage, de vous avoir retrouvés ou rencontrés pour la première fois.

La team Armada aux Aventuriales, avec de gauche à droite Jérôme Baud, Bénédicte Coudière, Bibi, Fanny Liaboeuf, JC Gapdy et Frédéric Czilinder. C’est Jean Rébillat qui a pris la photo.

Je ne vais pas citer tous les noms, parce que je vais en oublier, mais la rencontre d’Anne-Marie a été aussi précieuse et émouvante que je l’avais imaginée, ainsi que celle de Lilian, en compagnie de Nathalie et de Vael qui nous a fait la surprise de sa visite. Des moments forts.

Et j’ai dédicacé mon roman à des autrices et des auteurs que j’admire, et ça c’est énormissime.

J’ai adoré m’occuper des précommandes, en retrouvant des noms qui me faisaient m’exclamer, ravie « Oh ! Il/elle m’a commandé mon bouquin !! ». J’y ai passé une bonne partie de mon dimanche, le sourire sous le masque et le cœur au chaud.

J’avais prévu d’offrir à mes acheteurs des petits cadeaux maison confectionnés avec amour, en partie grâce aux superbes illustrations de Jean-Mathias Xavier, que j’ai scrupuleusement crédité de petits JMX écrits au mini marqueur indélébile. Je m’étais dit « bon, une cinquantaine, ça devrait le faire… ». Badges, marque-pages avec perle, avec petit flacon, vaisseaux spatiaux en papier, stylos… je me suis bien amusée à fabriquer tout ça.

Jérôme Baud des éditions Armada et moi, en cours d’installation le samedi 🙂
crédit photo JC Gapdy.

Hum. Le samedi soir en rentrant du salon, j’ai ressorti la machine à badges ! (il y a des témoins)

Et dimanche je suis tombée en panne (largement) de goodies. Wow.

Merci merci merci.

J’espère que le voyage dans le monde tanissien vous plaira !

PS : si j’ai oublié quelqu’un : 1) ne vous vexez pas, je suis très fatiguée 2) Dites-le moi, je vous rajoute ! 😊

PPS : fichue météo à la noix. Pluie et froid dignes d’un mois de novembre : tu n’as pas honte ?

2 commentaires sur “Aventuriales 2020 : le salon dont nous avions besoin

  1. J’ai passé un excellent moment pendant ces Aventuriales, qui m’a ressourcée, et c’est grâce à VOUS tous, les organisateurs et bénévoles. Toutes ces heures passées à faire que l’évènement puisse avoir lieu méritait vraiment cette standing ovation, qui nous a tous émus. ♥♥♥
    (Pour l’anecdote, oui, j’ai voulu l’initier, mais mon « hip hip hip… » s’est étouffé derrière mon masque et sans les miss de « Au loup éditions », il n’aurait pas été suivi, alors c’est surtout elles qu’il faut remercier !)

    Et encore bravo pour ton succès : j’ai hâte de découvrir ton livre ! ♥ (et celui d’Anna et de Luce, entre autres, mais tu seras la prems ! 😉 )

    Aimé par 1 personne

Répondre à Dominique Lémuri Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s