Un petit point d’étape ?

Mi-juin, un bon moment pour un premier bilan 2020.

J’espère que vous allez bien et que le déconfinement se passe sereinement pour vous !

De mon côté, beaucoup de choses se préparent en coulisses et devraient se concrétiser en 2020 :

Oui, déjà, pour ça, on croise les doigts…

– Bien évidemment, mon premier roman, Sous la lumière d’Hélios, va enfin sortir aux éditions ARMADA. Nous sommes en phase de peaufinage du texte, les illustrations sont prêtes ( oui, LES ! ), j’en parlerai plus en détail dans un billet suivant. Nous visons une sortie en septembre, pour les Aventuriales. C’est bientôt !

– Des nouvelles vont voir le jour !

                 – aux éditions Malpertuis : La Crocheteuse devrait paraitre dans les semaines à venir au sein de l’anthologie numéro XI. Un texte encore une fois très personnel et inspiré par l’actualité (non, pas le Covid, rassurez-vous !)

                 – aux éditions Rivière Blanche : La dernière randonnée fera partie de l’anthologie Dimension Rock, dirigée par Gwen Geddes. L’anthologie devrait sortir d’ici la fin de l’année.

                 – je suis finaliste du concours de nouvelles du Festival du Fantastique de Béziers avec mon texte Le souffle du noroît. Nous sommes 10 auteurs et autrices sélectionnés pour un recueil, j’en saurais plus lors de ce salon le 10 octobre prochain qui est pour le moment maintenu, au moins sous format virtuel.

Je n’ai eu presque aucune publication l’an dernier, mais cette année sera un bon cru pour moi !

Côté projets futurs, je travaille actuellement sur les corrections de mon roman écrit durant le Nanowrimo de novembre 2018, intitulé Fan-Club, un roman fantastique qui se passe en 2018 en partie à Clermont-Ferrand. On y trouvera les ingrédients suivants : la passion pour le rock, genre musical transgénérationnel s’il en est, une histoire d’amour entre deux jeunes filles, et de la sorcellerie. Je travaille ce texte en m’aidant des conseils de plusieurs masterclasses de Cécile Duquenne. Cécile est une pure « architecte » dans sa méthode de travail et comme je suis curieuse de cette approche de l’écriture (moi qui suis quelque part entre jardinière et architecte), Fan-Club me sert de cobaye. En fait, j’adore apprendre et je suis convaincue qu’on n’a jamais fini de le faire, en écriture comme dans les autres domaines, même quand on a déjà publié quelques textes.

J’ai donc laissé de côté le nouveau roman que je voulais commencer à écrire. Je préfère prendre le temps nécessaire sur Fan-Club, que je redécouvre en le corrigeant et en approfondissant les personnages. Je travaille un peu à l’envers sur ce projet. Je pense que le Nanowrimo a eu un effet pervers sur ce texte que je n’avais pas assez préparé avant de commencer. Autant je pense que le Nanowrimo est un moteur d’écriture efficace pour les auteurs qui peinent à se motiver, mais ce n’est pas mon cas. En revanche, j’ai au moins la moitié des dix premiers chapitres à supprimer, qui ne sont que du remplissage inutile (j’ai dû vouloir tenir mon quota quotidien de mots lors du premier jet…). Bref, je retenterai le Nanowrimo à l’avenir car c’est un moyen sympathique d’avoir un premier jet terminé en un temps record, mais je le préparerai soigneusement avant pour éviter d’écrire pour écrire, sans plan suffisamment précis.

Côté Aventuriales, nous poursuivons les préparatifs avec l’aval de la municipalité de Ménétrol qui nous soutient et que nous remercions. Nombreux sont les auteurs, lecteurs, éditeurs qui attendent notre salon comme une bouffée d’air frais après la valse des annulations qui se sont succédé ce printemps. Espérons qu’aucun obstacle ne se dressera devant nous, car nous préparons une très belle sixième édition !

Je suis très curieuse pour ma part de savoir qui sera le ou la lauréat.e du premier prix Aventuriales. Comme j’aime tous les livres de la sélection, je serai contente quelque soit le nom qui sortira des votes. Ce sera un moment formidable que d’assister à la remise du prix et d’annoncer les titres retenus pour le prix 2021. J’ai vraiment hâte !

Nous sommes en pleine lecture des romans proposés par les éditeurs pour le prix 2021.  J’avoue que je suis un peu en retard car j’essaie de lire aussi d’autres textes. Je pense refaire mon challenge du Mois de la Nouvelle comme en 2019 (en fait j’ai commencé !) mais je dois trouver le moment adéquat pour le faire.  Et j’ai aussi envie d’autres lectures histoire d’élargir mes horizons.

Et puis sur un plan plus personnel, j’ai repris mes expérimentations en jardinage. C’est prenant et parfois décevant, mais quand ça pousse et que c’est bon à manger, quelle satisfaction !

De la tomate, de la courgette, de la poirée, des épinards en arbre… tout ne pousse pas pareil selon les carrés !

J’ai un programme chargé pour cet été et l’automne, entre couture, jeu de rôle et goodies maison, je vais avoir de quoi m’occuper !

A bientôt pour d’autres nouvelles !

2 commentaires sur “Un petit point d’étape ?

  1. Quel bilan, ou plutôt quelle annonce appétissante des réjouissances pour les mois à venir, ma chère Domi ! Je m’en réjouis. Grande hâte de voir se concrétiser la parution de « Sous la lumière d’Hélios » et je suis heureuse de lire le détail intéressant de ces étapes d’approfondissement de Fan Club. ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Et me voici un peu en retard pour répondre à ton gentil commentaire, ah là là… oui, les choses avancent et se concrétisent. Je suis certaine qu’il en sera bientôt de même pour toi, en mode « pop corn » : pop pop pop tous ces beaux projets deviendront romans !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.