La méthode GTD : mise en place en direct ! Etape 1 : collecter

Devant le désordre récurrent de ma maison et le stress permanent dans lequel j’ai passé des années (voire des dizaines d’années), une des résolutions de mon arrêt d’activité s’est imposée d’elle-même : appliquer cette fameuse méthode d’organisation personnelle tant recommandée par d’illustres promoteurs (blink blink Lionel Davoust, qui commence à avoir figure de gourou pour moi…) : Getting things done, GTD pour les fans. Je me suis donc procuré le livre en français : S’organiser pour réussir de David Allen, aux éditions Alisio, la traduction de ce best-seller américain. J’ai commencé à le lire dès mon retour du Vietnam, une fois les premières lessives de linge épurées.

J’en suis à la page 167, où l’on répertorie les intrants, en particulier le bazar qui traine, autant physique que mental. C’est étonnant comme déterrer les vieux dossiers qui coincent dans les bas de placards pour les poser en vrac sur une table est libérateur. Je viens d’encombrer ma table de salon avec l’équivalent d’une caisse de bric à brac et je n’en éprouve aucune angoisse.

1)      Je sais que je vais statuer sur l’avenir de ce souk et ça, c’est merveilleux.

2)      Je vois déjà qu’une fois tout ceci réglé ou mis en ordre de marche, mon environnement physique sera nettement plus satisfaisant, et ce pour tout le monde à la maison.

De plus, je suis en train de vider mon cerveau de toutes les idées, projets, problèmes triviaux ou apparemment insolubles que je trimballe depuis parfois des années sur moult sujets et de les coucher sur des feuilles A4. Oui, je sais, ce n’est pas bon pour l’environnement d’utiliser du vieux papier comme ça mais c’est bon pour moi de noter tout ce qui représente une idée afin que mon cerveau se libère de son bruit de fond permanent.

Cette première étape ne signifie pas que tous ces projets vont être réalisés en quelques jours, bien entendu. Certains d’entre eux nécessitent un temps d’incubation, ou tout simplement les finances adéquates, mais au moins, ils existent, ils n’ont plus à encombrer mon esprit. Ils se contenteront d’encombrer un classeur. Mais là, j’anticipe sur l’étape 2,

Bientôt, je vous raconterai comment on organise ce fatras, autrement dit la clarification, dans GTD étape 2. Restez dans le coin ! 😉

 

Un commentaire sur “La méthode GTD : mise en place en direct ! Etape 1 : collecter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s